IMG_2657 - copieRabeNature

IMG_2647 - copieRabe

Rabe, ancien cadre de Air Madagascar, décide, la retraite venue, de s'installer dans sa maison natale, située dans un petit hameau dépendant du bourg de Sadabe au nord d'Antananarivo. Lucie, son épouse, s'installe avec lui. Tous ses frères et soeurs, ayant fait des études, sont partis : l'état des routes, qui allonge démesurément le temps du trajet et interdit toute communication par temps de pluie, les empêche de rester "au pays". Mais Rabe, qui perçoit alors une retraite, peut tenter de s'installer.

Le travail est immense car les terres sont restées inexploitées des décennies, à moins qu'elles n'aient été cultivées par les voisins qui en tirent tout le profit pour eux.
Seul lettré au village, il veut contribuer à moderniser les techniques agricoles. Entre autres, il achète une machine à décortiquer le riz dont il loue l'usage à très bas prix. J'ai vu un paysan amener son riz. Il s'était levé à 2 heures du matin pour éviter à sa famille le long travail du van.

SECRETAIRE DU FONKATANA (Mairie) DE SADABE
Pendant plusieurs années, Rabe jouera le rôle de secrétaire de mairie. Un chantier particulièrement important : l'EAU POTABLE. Il fera de Sadabe l'une des premières communes de Madagascar à se doter d'un schéma directeur pour l'EAU POTABLE (Octobre 2010). Les adductions faites dans les années 1970/1980 étaient vétustes. Devant l'urgence, quelques acteurs, locaux ou étrangers, commençaient à agir. Parmi eux, une association française que Ma (Marguerite Razafinirina) connaissait et qui va aboutir à la création de AIDERA, une équipe locale capable de mener à bien des adductions d'eau potable (AEP) pour des villages ou hameaux, dans un esprit coopératif favorable au développement futur d'actions communautaires.
 
UNE GARABOLA (Classe maternelle) au hameau d'Ambatofisoarana
Pour les enfants du hameau, Rabe a proposé aux parents d'utiliser une partie de la salle polyvalente pour accueillir les enfants de 3 à 5 ans, avant leur entrée à l'école primaire, dans un village éloigné. Une petite salle de classe est aménagée. La maîtresse a pu bénéficier d'une formation spécifique organisée par le Ministère de l'Éducation.

ACCUEILLIE CHEZ RABE ET LUCIE
C'est toujours avec beaucoup de joie que nous nous retrouvons. J'aime cette campagne, chargée de l'histoire du grand roi du XVIIIème siècle, Andrianampoinimerina, à qui on attribue d'avoir créé l'unité de Madagascar. Une haut rocher reste en témoin d'un discours de remerciement à ses valeureux soldats. Le nom du village garde mémoire de cet évènement : Ambatofisoarana signifie "la pierre du remerciement".
Tristement, fin 2017, Lucie a rejoint le tombeau familial que le couple avait fait construire peu avant, à proximité immédiate de leur maison. Rabe continue de se consacrer simultanément à l'exploitation agricole des terres familiales et au mieux-être de ses concitoyens. 
Réd. mis à jour 12/12/2019