2014-05-20 13

Lettre de Marguerite
pour présenter la motivation des parents
et demander si Carrousel pourrait apporter un soutien financier.

Chère Danielle,
nous , Rabe et moi
[...] compte tenu de la réalité, je me permets de te présenter encore un autre projet (ne m’en veux pas) parce que tellement jugé aussi important et voire nécessaire vu le contexte et la conviction des paysans très soucieux de l’éducation de leurs enfants.

Il s’agit de la construction d’une école primaire rurale de 2 grandes salles ( pour le début) à AMBODIVOANJO afin d’accueillir les enfants ne pouvant faire le trajet A- R des villages voisins où se trouve une école la plus proche de chez eux (Ambatofisaorana 4kms, Ankerana 5kms ).
Ils ont déjà commencé les travaux (cf photos) et un Comité de gestion a été mis en place dirigé par RAJAONARISON Célestin , Président de l’Association des parents des élèves ,aidé par un Vice Président , un Secrétaire, un Trésorier, 5 Conseillers et 2 Contrôleurs.

Localisation du Projet
Village d’Ankerana
Hameaux cibles : Amboanjobe, Ambodivato, Antsaharoaloha, Maroloha, Masimbahiny
Commune Rurale de Sadabe
District de Manjakandriana
Région d’Analamanga
Province d’Antananarivo
Distance de la Capitale : 58 kms
Distance de la Commune : 8kms

Caractéristiques du Projet
Nombre de hameaux servis : 5
Nombre des enfants scolarisables : 65 de 4 à 7ans
Dimensions du bâtiment : 15 m x 7m (le bâtiment pourrait être séparé par des cloisons amovibles

Les habitants de ces 5 hameaux, bénéficiaires d’adduction d’eau potable) m’ont demandée de les aider pour la recherche de financement et où irai-je ? [...] Ton Association va parrainer une école primaire rurale dans un coin perdu à Madagascar. Ce serait Super non !!!! En pièces jointes n°1 les photos du début des travaux de construction de l’école n° 2 photos d’archives lors de l’installation de l’adduction d’eau potable Te souhaite bon courage et sois toujours en bonne santé, Te remercie de tout cœur de ton aimable compréhension,
Je t’embrasse,
Ma

A NOS CALCULETTES
TRAVAUX Pour terminer la construction, portes, fenêtres, dallage et, si possible, toiture en tôle et plafond, mobilier scolaire = 2918€ - Les parents assureront les matériaux locaux (sable et gravillons) ainsi que le transport de tous les matériaux à partir d'Antananrivo.
L'association a donné, lors de ma visite 1 500 €. - Reste à trouver 1418 €.
ENSEIGNANTS - Un instituteur côute annuellement 375 € - Deux instituteurs seraient utiles. Il faudrait trouver 750 €/an pour juste quelques années, car l'école pourrait alors être reconnue comme une EPP, école primaire publique et les instituteurs seraient rémunérés par le gouvernement.
En savoir plus pour Soutenir les actions.
----------------------------------------------------
POUR MÉMOIRE, L'ÉCOLE D'AMBATOFISAORANA
Ce petit village est dépendant aussi du bourg de Sadabe. Je l'avais visité en 2009. 

MgSejour908_26




MgSejour908_27












Rabe a pris des responsabilités à la mairie de Sadabe et il a fortement incité les hameaux environnants à participer aux projets d'adducation d'eau potable avec l'installation de bornes-fontaines. C'est un changement radical dans la vie de ces villages. Tout d'abord, pour la santé avec la disparition des maladies hydriques. ensuite parce que le temps libéré permet d'améliorer les revenus  de la famille et donne du temps (aux filles notamment) pour aller à l'école.
Carrousel avait contribué à la construction d'une salle de classe dans ce hameau d'Ambatofisaoranana. Les parents demandent à avoir une cantine. J'ai pu voir Rabe, mais seulement rapidement. Il espère que l'école pourra repartir et nous tiendra informés.
A NOS CALCULETTES
ENSEIGNANTS - Un instituteur côute annuellement 375 € - Pour la cantine, il faudrait 200 € pour couvrir une année.
Il faudrait trouver 575 €/an pour un instituteur et la cantine. Si du moins Rabe confirme l'ouverture à la rentrée prochaine.